Il s’est tenu ce mercredi 28 juillet 2021 à l’hôtel Azur de Yaoundé, l’atelier de validation du plan spécifique de l’éducation en faveur des populations autochtones. Document qui constitue une étape majeure de la politique inclusive dans la mise en place de la réforme initiée par le Gouvernement avec l’appui de la Banque mondiale.
En effet, plus que dans les autres communautés, les enfants des peuples autochtones regroupés dans la désignation des 4 B (BAKA, BAKOULA BAGYELI, BEDZANG) connaissent au niveau de l’enseignement de base, un faible enrôlement et une faible rétention dans le système éducatif. Toutes choses qui justifient des actions adéquates devant répondre aux causes d’abandon enregistrées.
C’est dans cet ordre que le PAREC, sur la base de ces projets d’intervention, s’est engagé à élaborer un plan d’action visant à mieux orienter les interventions au profit de ces peuples en matière de politique enseignante, d’affectation et de stabilisation des enseignants dans les écoles, la formation de ces enseignants, la mise à disposition des manuels et autres appuis visant l’amélioration des performances des écoles tant sur le plan administratif que pédagogique.
La validation d’un tel document d’orientation, a justifié la mobilisation non seulement des responsables locaux de la chaine éducative, les ONG partenaires, les leaders communautaires dont la tâche de sensibilisation des parents d’enfants des 4B (BAKA, BAKOULA, BAGYELI, BEDZANG) est apparu déterminante dans la scolarisation des enfants de cette tranche de la population.

PAREC

Programme d'Appui à la Réforme de l'Education au Cameroun

Website: https://www.parec-cameroun.net

Recent Posts

Write a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.