Le déficit permanent des personnels enseignants observé dans les écoles maternelles et primaires publiques du Cameroun, nonobstant les recrutements successifs effectués de 2006 à ce jour, a engendré un défi lié à la gestion rationnelle, à la fois des enseignants existants et ceux à recruter.


Aujourd’hui, avec le démarrage effectif des activités du nouveau programme de recrutement des Instituteurs dans les écoles primaires publiques camerounaises avec l’aide des Partenaires Techniques et Financiers au Développement, le Gouvernement a conclu un accord de soutien à la réforme avec la Banque mondiale à travers la mise sur pieds du Programme d’Appui à la Réforme de l’Éducation au Cameroun (PAREC). Il est urgent d’en baser les fondamentaux sur les réformes jugées prioritaires par le Gouvernement de la République notamment le développement d’un mécanisme de fixation des enseignants recrutés en vue d’assurer un encadrement continu des élèves grâce à leur stabilité à leur poste de travail.

Afin d’éviter les insuffisances observées dans la gestion des personnels enseignants recrutés au cours des éditions antérieures, qui justifient à la fois leur instabilité au poste de recrutement et leur mobilité permanente au lieu de service ; insuffisances ayant par ailleurs contribué à vider les zones rurales au profit des zones urbaines, il s’est avéré nécessaire d’asseoir une stratégie de gestion des personnels recrutés qui prenne en compte les spécificités du pays, la réglementation en vigueur et les options nouvelles de pilotage des politiques publiques dont la décentralisation en est une orientation majeure. Des spécificités à prendre en compte dans la réalisation des cibles d’amélioration du taux d’encadrement des élèves qui doit passer de 43% en 2019 à 95% en 2023.

La première borne de cette étape a été franchie le 26 mai 2020, avec la signature par le Ministre de l’Éducation de Base, après approbation des services du Premier Ministre, de la décision n°02-79/MINEDUB/SG/DRH portant recrutement de 3000 enseignants. Titulaires du CAPIEMP (pour la promotion de 2014 à 2016)
La deuxième étape, de loin la plus importante, est le déploiement de ces recrues dans les écoles préalablement identifiées, en raison de leurs caractéristiques. Il s’agit en effet des écoles de plus de cent (100) élèves encadrés par moins de trois (03) enseignants.

PAREC

Programme d'Appui à la Réforme de l'Education au Cameroun

Website: https://www.parec-cameroun.net

Recent Posts

Write a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.